Amnesty International demande l’abandon des poursuites contre Julian Assange

Amnesty International lance un nouvel appel alors que l’audience d’extradition commence à Londres le 24 février. « Si ces accusations ne sont pas abandonnées, les autorités britanniques doivent veiller à ce que Julian Assange ne soit pas extradé vers les États-Unis, où il serait exposé au risque de subir de graves violations des droits humains ».

Source: web  Photo CC

Share This