Les mauvaise nouvelles continue pour la plate-forme américaine de VTC Uber. Après le départ de certains cadres, une interdiction en Italie, c’est aujourd’hui « the Information » qui dévoile l’existence d’un programme d’espionnage pour siphonner des courses à leur concurrent Lyft.

Source: article web    Photo  CC